Alarme immergée

Parmi la multitude de systèmes d'alarmes disponibles sur le marché seuls deux systèmes sont homologués par la loi pour sécuriser une piscine
 
Les alarmes immergées     -     Les alarmes périmétriques.
 
Faite très attention lors de l'achat de celles-ci en vous renseignant bien auprès du vendeur et en consultant l'emballage qui doit préciser si le système répond bien à la norme NF P90-307.
 
Fonctionnement
Une ou plusieurs sondes sont immergées sous la surface de votre bassin afin de détecter les mouvements d'eau.
 
Bien sur, il y a un seuil de tolérance, l'alarme ne se déclenche pas à chaque mouvement de l'eau mais seulement dans le cas d'une perturbation importante, comme une chute dans le bassin qui engendrera du bruit et des remous.
 
L'alarme se déclenche immédiatement dès la détection d'une chute.
 

Installation
Vous devez installer une seule sonde pour une piscine de moins de 50 m² et deux sondes si le bassin dépasse 50 m².
 
Une centrale équipée d'un clavier, d'une télécommande ou d'une clé permet de gérer le système, qui inclut également la sirène.
 
Certains modèles proposent une sirène additionnelle à placer à l'intérieur de la maison.
 
La mise en place d'un tel dispositif est rapide.
 
Inconvénients
Une alarme immergée peut se déclencher de façon intempestive, à cause du vent, par exemple.
 
Un autre inconvénient important est que l'alarme immergée n'est pas un dispositif préventif, elle se déclenche lorsque la chute à déjà eu lieu.
 

Avantages
C'est une installation discrète qui s'installe sous l'eau donc invisible depuis l'extérieur et qui ne changera pas l'apparence de votre piscine.
 
Autre avantage, l'alarme immergée est le moins onéreux des systèmes de sécurité homologués.

 

 

  • Le système doit être capable de déclencher la sirène dans le cas d'une chute d'un enfant de plus de 6 kilos depuis les margelles, dans le cas d'un enfant de plus de 8 kilos depuis une marche ou de l'échelle et dans le cas d'un enfant de plus de 8 kilos depuis une pente inclinée de 30%.
  • Elle ne doit pas être mobile, c'est à dire que la console d'administration doit être fixée constamment et ne doit pas permettre à un enfant de l'enlever.
  • La sirène doit avoir une puissance sonore minimum de 100 db à un mètre.
  • L'alarme doit être autonome, c'est à dire qu'elle doit pouvoir se réactiver seule après votre baignade sans action de votre part.
  • Des indicateurs de dysfonctionnement doivent être installés sur la centrale pour signaler une usure des piles par exemple.
  • La sirène ne doit pas se déclencher de manière intempestive, c'est à dire par le déclenchement de votre filtration, de robots de nettoyage, le vent ou autre.
  • Enfin, le dispositif de mise en marche et d'arrêt doit être sécurisé afin qu'un enfant ne soit pas en mesure de pouvoir modifier l'état du système.



   


Accueil